Latest

IKKS, des sacs biens dans leur époque

La marque renommée IKKS a été créée par Gérard Le Goff en 1987. Plus de 20 d’expérience déjà dans le domaine de la mode et la marque continue toujours à remplir le marché de nouvelles collections, et ce pour notre plus grand plaisir. Auparavant, IKKS était surtout spécialisé dans la création de prêt à porter  pour enfants et jeunes adultes au style branché et original.

Ces initiales ont été créées pour rendre hommage au public  ciblé par la marque X. Les produits IKKS sont branchés, originaux, confortables, et urbains du genre sportwear, parfaitement adapté aux  jeunes actuels. C’est une mode inspirée de la mode adulte avec une petite touche enfantine.

ikks2

IKKS, la marque des jeunes branchés

Après le succès des vêtements, IKKS s’est lancée dans la maroquinerie avec toute une ligne de sac. En effet, les sacs sont plus que des accessoires de mode. Multifonctionnels, ils accompagnent son propriétaire un peu partout et l’aide à emporter les affaires nécessaires en une seule portée.

Pour faire sortir le côté stylé et branché, la marque IKKS a opté pour des produits en cuir. Le cuir est depuis toujours, l’une des matières les plus adaptées à la maroquinerie. La grande majorité des sacs IKKS est donc  en cuir mais avec des styles divers et des couleurs variées. La marque propose ainsi une large gamme de sac à portée de main toujours avec un style original et urbain. La besace IKKS devient donc le must-have  pour les collégiens et les lycéens. Pratique, elle est facile à porter et parfaite pour ranger les affaires de cours grâce à son grand compartiment.

On craque également pour le sac à main shopping New-York idéal pour vadrouiller des journées entières dans vos magasins préférés.

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Les petits secrets du Baise-en-ville

Avec la mode du vintage et la nostalgie du passé, un passage par le baise-en-ville semble incontournable …

Finalement, autant ne pas s’encombrer avec des excuses bidons. Aujourd’hui, on met à l’honneur le baise-en-ville parce que ce nom évocateur nous fait bien rire et que c’est une raison amplement suffisante.

baiseenville

Mais qu’est-ce qu’un baisenville ?

Baise-en-ville, nom masculin invariable datant de 1934 ; étymologiquement, ce mot nous vient de baiser au sens de 'posséder sexuellement' et en ville 'hors de chez soi'. C’est un mot familier qui désigne une petite valise, un petit sac de voyage qui peut contenir ce qu'il faut pour passer la nuit hors de chez soi. On admet deux orthographes « baise-en-ville » et « baisenville »

L’expression baisenville nait ainsi en 1934. L’arrivée de ce mot coïncide avec un mouvement majeur, puisqu’il s’agit de l’émergence de la société de consommation. Le français moyen consomme à tout va en terme de sorties comme le théâtre, le cinéma, le bon vin ou la nourriture. Un seul mot d’ordre, profiter de la vie. Forcément, ce climat léger s’empare de toutes les sphères de la vie et favorise les badinages amoureux. Intervient alors notre fameux baise-en-ville, accessoire typiquement masculin bien pratique lorsqu’il s’agit de découcher. Ainsi , l’expression est à prendre au pied de la lettre. Le baise en ville contient le matériel de survie nécessaire à une soirée hors du foyer conjugal, comprenez un slip, une paire de chaussettes et une brosse à dent. Même Serge Gainsbourg rend hommage à ce petit sac cajoleur et cachotier

« Je prends mon baise-en-ville J'me tire à Delta Ville Avec mon Dispatch box »

Et aujourd’hui ?

Le baisenville a adopté les traits d’un sac à main rectangulaire pour hommes,plutôt élégant car toujours en cuir, avec un rabat qui ferme en se cliquant, et une poche à l’avant. Après un regain de popularité dans les années 1970 chez les quadras, le baisenville a progressivement perdu ses lettres de noblesse. Cependant, même si aujourd’hui, il est plus prétexte à plaisanterie, le baisenville n’est pas tout à fait has-been. Il a même tendance à conquérir un nouveau public. Je parle des femmes. A la manière de Grace Kelly qui rejoint James Stewart le temps d’une nuit dans Fenêtre sur cour, ces dames s’approprient le baise-en-ville pour appuyer un look androgyne et affirmé.

Et si le baisenville ne redevient jamais tendance, cet article vous aura au moins servi à briller en société ;)

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Jamais sans mon sac à main!

Objet fétiche de la femme depuis toujours, le sac à main révèle à travers son design et son contenu l’image et la personnalité de celle qui le porte. Femme de pouvoir, femme d’affaires,  working girl, shopping addict, fashionnista ou mère au foyer, quel que soit son statut, une femme choisit son sac en fonction de ce qu’elle est ou de ce qu’elle veut paraître. C’est ainsi que bien au-delà d’un simple accessoire de mode, le sac à main est devenu pour la femme d’aujourd’hui une sorte d’extension et d’expression de son être où elle a enfoui ses rêves, ses désirs, ses aspirations mais aussi les obligations qui pèsent sur ses épaules que ce soit au sens propre ou figuré.

Beautiful woman holding a handbag

En général, les femmes glissent dans leurs sacs à main tous les objets indispensables auxquels elles tiennent particulièrement comme un téléphone portable, un mouchoir, un porte-clés, un portefeuille femme, un produit de beauté et bien d’autres encore. Bien sûr, ces must-have de la journée diffèrent d’une femme à l’autre mais l’essentiel, c’est qu’elles puissent s’y retrouver à chaque fois qu’elles en ont besoin. Car il existe une relation relativement  indescriptible entre la femme et son sac, ce qui explique le vide ou le désarroi qu’elle peut ressentir si jamais on la lui dérobait.

Quoiqu’il en soit, il ne faut pas oublier que cet accessoire reste un élément essentiel pour parfaire son look de tous les jours quel que soit son style : casual, dégriffé, vintage, glamour, chic ou décontracté. De par son apparence extérieure et surtout par la griffe qu’il porte, un sac en dit long sur son propriétaire. Voilà pourquoi un grand nombre de femmes n’hésitent pas à mettre le prix fort pour cet objet qu’elles affectionnent tant étant donné qu’elles pensent que c’est lui qui leur permettra de se démarquer et de s’affirmer dans la masse.

Les designers actuels savent très bien profiter de cette faiblesse en démultipliant les modèles à l’infini pour satisfaire toute les envies. Ainsi, il existe des femmes qui sont adeptes du modèle XXL, notamment les femmes modernes qui doivent concilier vie de famille et travail. Vous remarquerez alors que plus les responsabilités de la femme sont grandes, plus son sac se fait lourd. Cependant, la majorité des femmes préfèrent allier confort et esthétisme en choisissant des modèles classiques mais trendy qui ne soient ni trop grands ni trop petits. Enfin, pour le côté pratique, rares sont celles qui choisissent le sac pochette pour sortir en journée sauf pour les modèles à bandoulières. Normalement, elle se porte en soirée et peut trahir un besoin ou une envie de liberté et de légèreté.

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Vêtements à privilégier en hiver

En plein hiver, il est prudent de prévoir de choisir des vêtements chauds, surtout lorsque le froid commence à se faire douloureusement ressentir. Il existe différentes alternatives efficaces pour faire face à cet inconvénient majeur.

vetements chauds Accessoires divers A l'extérieur, rien de tel qu'enfiler un bonnet - ou un chapeau, une casquette ou même un béret, une écharpe et une paire de gants ou de moufles pour être certain de ne pas avoir froid. Le corps est ainsi maintenu à bonne température. Une paire de bonnes chaussettes assez épaisses est également très appréciée par temps hivernal. En outre, rien de tel qu'un foulard à enrouler autour du cou pour se réchauffer rapidement et discrètement.

Hauts, gilets et cardigans, pantalons Rien de tel qu'un maillot de corps bien chaud pour se garantir réellement du froid. Fin et moulant, il conserve la chaleur du corps de manière appréciable. Il est alors possible d'enfiler par-dessus soit un pull-over, soit une chemise polaire. Invisible sous les vêtements, son action est néanmoins très efficace tout au long de la journée. Indispensables à la vie de tous les jours, ils s'associent à un chemisier, à un tee shirt ou même à un simple débardeur. Chauds et néanmoins élégants, ils viennent parfaire n'importe quelle tenue, et ce, en toute circonstance. A adopter sans hésiter, surtout dès les tout premiers signes de l'hiver. Quant au pantalon, il est bien entendu plus chaud qu'une robe, une jupe ou même un ensemble. Les plus frileux peuvent désormais disposer de chauds caleçons à glisser sous leur pantalons, tout simplement. Fins, moulants et invisibles, ils font office de seconde peau, sont très agréables à porter, discrets, tout en étant, bien entendu, très chauds.

Parkas et doudounes Elles sont chaudes et légères. Un manteau d’hiver faciles à enfiler, elles se ferment rapidement et aisément grâce à une fermeture à glissière, des boutons pression et des pattes de boutonnage. Leur chaud matelassage, très agréable, ne laisse guère passer le froid et le vent glacial. Pour un confort maximum, elles sont à choisir mi-longues, en véritable duvet, pourvues d'une capuche et d'une ceinture : chaleur garantie grâce à ces différents atouts.

Alexandre de lifestyle-conseil.com  

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Un doux parfum de provocation

Elles sentent le cannabis, le chardonnay, ou encore le tabac et sont la dernière mode en matière de... bougies! Vous ne rêvez pas, quand la déco d'ambiance est d'humeur scandaleuse, ça donne des bougies aux parfums originaux et provocants. Ce qui n'est pas pour déplaire à Rockmyblog!  

Des bougies provoc?

Tout commence avec la création de Malin+ Goetz qui signe des bougies parfum nicotine. Cela continue avec des cires plus relaxantes métaphoriquement nommées Tabac d'Amsterdam par la marque Mad et Len ou Mary-Jane par Juliette has a gun. Puis plus de place pour la suggestion, les modèles adoptent des patronymes très compréhensibles comme Cannabis santal, Cannabis et Hashish, la dernière de Maison M imaginée par Jonathan Adler, composée de cassis, pomme verte, armoise, mousse, patchouli et évidemment herbe. La bougie est à 83 € pour 40h de "détente" subliminale. Mieux que le yoga!

bougie hashish

Des bougies festives?

Si l'on en croit Dayna Decker, créatrice de la marque de bougies DeyNa Decker Candles; parfum d'ambiance et vin sont inséparables du divertissement et de la fête. C'est pourquoi, elle a imaginé avec Estancia Winery (producteur de vin californien)  des bougies senteurs Pinot Noir et Chardonnay. Certes c'est rigolo mais pas très ragoutant. Est ce que ça sent bon au moins? A la surprise générale, la réponse est oui! La bougie Pinot dévoile des notes de framboise , de cerise et de cannelle tandis que la bougie Chardonnay mêle des notes de citron, poire et vanille.  Aucun risque, donc, que votre salon sente le vieux troquet. En revanche, vos bougies "oenologiques" ont de bonnes chances d'étonner vos convives et de faire un sujet de conversation à l'heure de l'apéro. Bonne ambiance garantie!

Des bougies libératrices?

Ces bougies au comble du chic font parler d'elles dans toutes les sphères. Ainsi, même Mathieu Laine, auteur de La Grande Nurserie et de La France adolescente, édités chez JC Lattès, nous livre une vision intéressante de ces bougies qui signifieraient peut-être plus qu'elles n'en ont l'air. Selon lui, elles joueraient un rôle libérateur au sein d'un Etat presque castrateur qui empiéterait sur les libertés individuelles et provoquerait une envie de braver l'ordre moral. Dans ces conditions, nos fameuse bougies hyper fashion constitueraient en fait des instruments politiques soft, des clins d’œil. Doit-on voir dans ces bougies une "douce provocation bobo" comme le dit l'essayiste?Probablement. Mais cette dernière apparaît salvatrice dans la mesure où toute brèche d'inspiration libertaire est bonne à prendre. Et c'est encore mieux quand le sourire et la plaisanterie sont de la partie!

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Ces addicts de la mode

Avec la mondialisation, la mode prend de plus en plus de place dans la société répondant au paradoxe d’un besoin de se démarquer tout en faisant partie intégrante d’un groupe. Face à cette évolution, de nouveaux comportements se développent. Ainsi, une masse grandissante voit le jour, ce sont les « addicts de la mode ». En d’autres termes, ce sont celles et ceux qui sont toujours à la poursuite de la mode, des actualités et des dernières tendances.

Glamorous woman surrounded by store bags

Accros du shopping

L’addiction ou dépendance est, selon le sens phénoménologique, une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible malgré des efforts pour ne pas y succomber. Les sujets sont ainsi obnubilés par la mode et ne peuvent plus passer un seul instant sans consulter un blog  mode ou un  magazine  féminin. Ce sont surtout les femmes qui deviennent des « addicts » de la mode avec les blogs femmes qui leur proposent tous les jours le look idéal à porter pour la journée.

Etre addict, c’est y consacrer tout son temps

En effet, quand on devient dépendant d’une chose ou d’une activité, on tente l’impossible pour l’avoir  ou pour pouvoir le faire, même si on doit sacrifier tout son temps, tout ce qu’on a… Si on ne met pas de limites dès le début, ces comportements addictifs deviennent vite dangereux. Concernant la mode, le plus dangereux reste la dimension pécuniaire. Aucun vêtement, aussi tendance soit-il ne mérite votre faillite... Ainsi, attention aux excès, pour que la mode reste toujours un plaisir et ne devienne jamais à nécessité. J’emprunterai à Goethe cette conclusion « Une activité sans borne, de quelque nature que ce soit, finit toujours par faire banqueroute. »

A méditer. ;)

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Moustache Mania

Alors que le mois de « Movember » vient de toucher à sa fin,  Rock my blog en profite pour revenir sur la moustache mania qui envahit la scène mode et tendance en France et partout dans le monde.

Avant toute chose, il convient de présenter brièvement l’action caritative de Movember. Movember (ou Movembre) est un événement annuel organisé par  Movember Foundation Charity. Chaque mois de novembre,depuis 2003, les hommes du monde entier sont invités à se laisser pousser la moustache. Un seul but, sensibiliser l'opinion publique et lever des fonds pour la recherche dans les maladies masculines. Une moustache symbole d’engagement donc… Oui mais pas seulement ! Aussi louable soit elle, l’action de Movember est évidemment minoritaire. La moustache devient surtout un accessoire de mode à part entière. Décryptage d’un véritable phénomène de mode.

Vector Mustaches

Véritable accessoire de mode

Vêtements, bijoux, podiums, sacs, design… Vous n’avez pas pu les louper, les moustaches ont envahi les rues et les boutiques. Cette mode nous vient d’outre-Atlantique . En 2003, un tatoueur originaire d’Ohio dessine une moustache sur le côté du doigt de ses amis. Ils peuvent ainsi faire semblant d’avoir une moustache s’ils placent leur doigt entre le nez et la bouche. Ainsi nait le concept de « fingerstache » repris sur les réseaux sociaux à l’échelle mondiale.

Consciente de la force de cette image, la marque Eleven Paris l’adopte et crée des tee-shirts à l’effigie de Kate Moss, Barack Obama, Rihanna arborant la déjà mythique fingerstache. Ce motif est alors symbole de fraicheur, de légèreté et de modernité. S’en emparent alors les célèbres e-shop britanniques Asos et Urban Outfitters qui déclinent la moustache et l’apposent sur des sacs à main, boucles d’oreilles, vêtements en tout genre et même sur des mocassins. En 2010, la moustache entre dans la cour des grands puisque Vivienne Westwood fait défiler ses mannequins avec des duvets dessinés au maquillage.

Phénomène de société ?

 La moustache peut aujourd’hui être considérée comme un phénomène de société. En effet, au même titre que la mini-jupe en son temps, elle est porteuse d’une manière de penser et de véritables valeurs sociétales. A quand une lecture sociologique de la moustache ?

En effet , plus qu’une simple mode éphémère , la tendance moustachue perdure et se fait l’écho d’une nouvelle approche du poil.

Retour dans les années 1990, le métrosexuel règne en maitre. Résultat, la moustache est considérée comme négligée, sale et surtout réservée à quelques grabataires… Adieu pilosité faciale et bonjour crème hydratante et gommages pour hommes. Mais en 2010, retournement de situation, la moustache revient, arboré par les plus hypes des people comme Johnny Depp et les fameux hipsters. Elle se porte façon dandy du XXème siècle ou carrément  Magnum pour une virilité forte et assumée empruntée aux années 1980. Dans le monde de l’entreprise, le poil est à nouveau acceptable. Ainsi ,même la très stricte Disney World Company a ré-autorisé le port de la moustache .

Au-delà d’une simple mode, la moustache s’inscrit dans une tendance plus large. On note en effet un certain retour à l’ancien et au local. Peut-être une façon de se protéger (au moins psychologiquement !) d’une mondialisation parfois effrayante. En tout cas, jamais les fripes et le vintage n’ont connu de si beaux jours, il en va de même au niveau de la beauté avec la valorisation du maquillage bio ou de la déco avec le boom du « do it yourself ». Le retour au vieux est partout. En témoignent l’étonnante mode des couches valables ou le succès du vélib.

Une nostalgie de l’ancien, une peur de l’avenir… La moustache peut dans une moindre mesure incarner ces questionnements,  tout en apportant élégance et décalage à celui qui la porte.

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Ces soirées là…

Une mode est née autour de soirées à thème avec des mises en scène spectaculaires. Il s’agit en fait de soirées privées, quasiment tenues secrète. En effet, pour pouvoir connaître où elles ont lieu et y accéder, il faut connaître les bonnes personnes et être "coopté'…Un bouche à oreille pour intégrer un de ces groupes qui font le buzz avec leurs soirées qui vous feront connaître des moments inoubliables et inimaginables…  

Quelle est la particularité de ces soirées ?

Outre que ces événements ne sont connus que des initiés, il s’agit de soirées qui ont souvent lieu dans des endroits assez originaux, tels des entrepôts, usines désaffectées, ou même plus récemment au château de Vincennes. Ces derniers sont revisités et re-décorés pour l’occasion. Un décor souvent digne d’un décor de film de cinéma. Qui dit décor de cinéma dit également figurants, pour aider les participants à se plonger dans une ambiance surréaliste. Sur place, des maquilleurs professionnels étaient aussi là pour faire des « teufeurs » les acteurs de la scène…Des lumières, effets spéciaux, cracheurs de feu ou strip-teaseuses anime cette ambiance de fête. Bien sûr la musique est des mieux choisi et l’alcool à l’honneur.  

Les ambassadeurs Police du Chaos

Le budget de ces soirées est assez conséquent. Bien évidemment le déguisement est de rigueur, et certains participants n’hésitent pas à dépenser plusieurs centaines d’euros dans leur tenue. Un membre nous raconte l’achat d’un uniforme, d’un Airsoft (ou plutôt d’une réplique Airsoft) en vue d’un thème « Police du Chaos ».    

Qui sont les organisateurs de ces fameuses soirées ?

Ils s’appellent Les Alchimistes ou les Ambassadeurs ou Les soirées Templiers (il y existe plus d'une vingtaine de clans)…Ce sont en fait des « clans ». Ils se réunissent et organisent des soirées où seuls les membres de leurs clans cooptés peuvent y accéder. Chaque clan a son thème de déguisement pour une soirée définie. Le 20 octobre 2012, c’était la réunion ou la bataille costumée des 3 clans. La soirée parisienne qu’il ne fallait pas manquer. Les Ambassadeurs ont frappé fort cette fois avec une manifestation d’envergure au nom évocateur (et très tendance en ce moment) : Chaos 2099, un thème sur la fin du monde ; un scénario répété plus de deux mois avant. Une soirée déjantée à couper le souffle des participants. Lors d'une des dernières soirées, à Venise, embarquement des participants par jet privé et apéro à 7000 mètres d'altitude… Alors cherchez dans votre réseau et autour de vous, vous connaissez peut-être un membre d’un de ces clans (bonne nouvelle maintenant il suffit de liker la page facebook d'un des clans pour y participer ;) et vous pouvez être facilement coopté)…  

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Hipster : pas seulement une mode mainstream

  S'identifier comme un "hipster" qu'est ce que cela représente? C'est laisser tomber l'habillement normal d'aujourd'hui pour laisser place à votre personnalité, au genre unique, pour changer de look et se débarasser de ses vêtements du boulot comme si vous vouliez sortir du troupeau.  

Hipsters mode d'emploi

Pour repérer vos vêtements il faut trouver  des magasins top des années 1980-1990 qui vendent des articles d'occasion ou même des fringues nouveaux dans les magasins qui s'occupent essentiellement de vêtements au look vintage, fouillez les placards de vos parents surtout pour les robes car le relooking peut se faire rapidement à travers aussi de vieux collants, des dentelles et foulards à fleurs. Selon les saisons les dames donnez vous un goût supérieur en préférant des vêtements qui sont une ou deux tailles plus grandes de celles que vous portez habituellement, les pantalons de maman peuvent être récupérés ainsi que les shorts en jeans pour hommes et femmes. Avec la nécessité de se couvrir selon les saisons, en restant tout autant hipster, rendez vous dans des magasins les plus traditionnels, parcourez les marchés aux puces, adoptez un style grand-mère ayant des motifs hydeux et pour couvrir vos oreilles optez pour quelque chose genre bonnet gris sale ou couleur orange néon, l'important est de rester loin des tons courants. Les accessoires, pendentifs, lunettes, boucles d'oreilles, pinces énormes, objet en plumes, sacs en cuir, sont facilement abordables, ce qui compte est de vous jeter sur tout ce que vous trouvez en lui donnant un goût personnel de façon à attirer l'attention. L'idée est de ne faire correspondre aucun élément que vous vous endossés, de n'avoir aucun look à la mode, ne donner aucune importance à ce que vous portez lors de vos sorties journalières et en soirées. Aujourd'hui, toutes vos envies simples et relookées hipsters dans l'habillement peuvent être satisfaites à travers la navigation de sites internet de petites annonces de pièces uniques et originelles.  

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More

Les destinations branchées pour les fashions victims

Se gâter comme lèche-vitrines pendant son séjour dans les quartiers branchés est une caractéristique assez commune des amateurs du shopping qui se rendent dans les plus grands departments stores ou Grands Magasins au monde présentant un défilé de boutiques prestigieuses où la plupart des magasins soldent toute l’année.  

5 eme avenue New york

            Il est évident qu’il s’agit de se faire plaisir à travers l’achat d’articles de luxe, des bijoux, des vêtements bons marchés, des souvenirs ou des articles de décoration. Pour cela, New York présente sa 5° Avenue au cœur de Manhattan avec ses toutes plus grandes et luxueuses boutiques qu’il est possible d’admirer plus que dans n’importe quelle autre ville. D’autres possibilités pour fréquenter des lieux sympas genre bars et restaurants ou encore autres boutiques vintages et branchées, il suffit de fréquenter, tout d’abord, le quartier des artistes à Soho avec des galeries d’art et des marques internationales qui fleurissent de jour en jour; ensuite, rejoindre une autre partie excessivement chère de Manhattan le Greenwich Village, le grand classique du shopping new yorkais; finalement, arriver au quartier de BoCoCa (BOreum Hill, CObble Hill et CArrol Gardens ) et à l'Atlantic Avenue dans le sud de Brooklin, très en vogue en cette période pour les fashions victims des boutiques et restaurants.     Ville qui attire les accros des soldes des mois de janvier et juillet, la capitale d’Angleterre se caractérise comme une ventouse des fashions victims qui recherchent en continuation de nouveaux habillés très tendance et cool de haute couture. Londres est aussi une Cité qui regroupe plusieurs quartiers aussi célèbres que diversifiés qui permettent une fréquentation et un séjour à travers la présence de multiples parcs, pubs qui reflètent la véritable ambiance londonnienne. Ouverture 7 jours sur 7, 365 jours par an, Paris et ses cinq quartiers fashions qui sont Le Marais, les Abbesses, les Champs-Elysées, Cour Saint-Emilion et Carrousel du Louvre sont splendides pour une balade shopping et les rejoindre permet d’exhausser le plaisir effleurer les vitrines même durant la journée du dimanche à la recherche de shopping cadeaux. Dans ce monde de la mode, il y aussi le style minimaliste pour ceux qui aiment le côté nord de notre Europe: Amsterdam le top du top durant des années; Berlin la capitale de l'Allemagne célèbre par son ambiance jeune et arty, et pour la richesse de son histoire; Stockholm, où la couronne s’est proclamée contre l’euro, paradis des amateurs du shopping avec nombreuses marques suédoises, de conséquence beaucoup moins chères que chez nous. Du côté sud tandis, on peut donner une jolie idée de l'argument en vous parlant d’un événement prestigieux bi-annuel très gourmand " le Bread and Butter" de Barcelone. Une plate-forme internationale réservée aux professionnels "branchés dernières tendances" où divers stands ingénieux sont mis en place pour attirer le client. C’est l’occasion rêvée de partir pour les amateurs des couleurs et de la mode pop, un monde qu’il est conseillé de visiter lors d’un séjour à Barcelone en réservant dès à présent selon les propositions de voyages de l’agence Vénère qui guidera vos intentions de relax.

Social Top Sharing

Share on Myspace

submit to reddit

Share on Tumblr

Read More